Archives de catégorie : Émile Verhaeren

Un peu de poésie en attendant le printemps (7)

En hiver Le sol trempé se gerce aux froidures premières, La neige blanche essaime au loin ses duvets blancs, Et met, au bord des toits et des chaumes branlants, Des coussinets de laine irisés de lumières. . Passent dans les … Lire la suite

Publié dans Émile Verhaeren, littérature, Littérature belge, Poésie, Un peu de poésie en attendant le printemps | Laisser un commentaire

Émile Verhaeren « L’aube, l’ombre, le soir, l’espace et les étoiles »

L’aube, l’ombre, le soir, l’espace et les étoiles L’aube, l’ombre, le soir, l’espace et les étoiles; Ce que la nuit recèle ou montre entre ses voiles, Se mêle à la ferveur de notre être exalté. Ceux qui vivent d’amour vivent … Lire la suite

Publié dans Émile Verhaeren, Littérature belge, Poésie | Laisser un commentaire

Émile Verhaeren « Vous m’avez dit, tel soir… »

Vous m’avez dit, tel soir… Vous m’avez dit, tel soir, des paroles si belles Que sans doute les fleurs, qui se penchaient vers nous, Soudain nous ont aimés et que l’une d’entre elles, Pour nous toucher tous deux, tomba sur … Lire la suite

Publié dans Émile Verhaeren, Littérature belge, Poésie | Laisser un commentaire

Émile Verhaeren « Les complaintes »

Les complaintes Les complaintes qu’on va chantant par la grand’route Avec leurs vieux refrains de banal désespoir, Avec leurs mots en panne et leur rythme en déroute, Sont plus tristes encor, les dimanches, le soir, À l’heure où vont mourir … Lire la suite

Publié dans Émile Verhaeren, Littérature belge, Poésie | Laisser un commentaire